LUKAS ZPIRA

-Corps comme support d’oeuvre et contre-cultures en sujet principal-

 

Du fait de sa visite lors de la 2ème édition de la convention Tattoo de PAU : VERYSUDOUEST TATTOO CONVENTION organisé par la Galerie et salon Tattoo ARTIFIST , j’ai décidé de vous parler de LUKAS ZPIRA.

Bien que je ne sois pas une spécialiste de ses œuvres, si nombreuses, il faut dire que pendant mes années d’étude de mode, lui et ses confrères furent une base de mes sources d’inspirations ! LES BODMODS, BODY ART , le BODY HACKTIVISME … en me permettant de baser mon travail sur un principe que je me suis re – apropriée , certes bien plus basique et futile mais donnant une bonne ligne de conduite: le vêtement serait la première forme de modification corporelle et de maîtrise de soi.

Citons une de ses phrases qui me plait particulièrement  : « me servir de mon corps comme d’un médium »

 

 

 

EXTRAIT DU MANIFESTE DU BODY HACKTIVISME  : HACKING THE FUTUR

Créé à l’aube du 21ème siècle par Lukas Zpira, sous l’impulsion de Riyochi Maeda, le terme Body Hacktivisme est né de la nécessité de définir une mouvance d’artistes, de chercheurs et de penseurs travaillant autour des mutations et utilisant les modifications corporelles comme médium.

Par opposition aux modernes primitifs qui travaillent sur des bases d’anthropologie tribale, les body hacktivistes pratiquent, théorisent et/ou inventent des modifications corporelles avant-gardistes et prospectives, influencées par la culture manga, la bande dessinée, les films et la littérature de science-fiction.

Les termes Body Hacktiviste et Body Hacktivisme sous-entendent la nécessité d’action et de prise en main de nos destinées par la volonté perpétuelle de se réinventer.
Le body hacktivisme n’inclue pas la nécessité d’être modifié.

Le body hacktivisme est également un questionnement sur la liberté de choix face à un nombre croissant d’options de transformations de notre humanité, et remet en cause la notion d’intérêt collectif dans ce choix auquel il oppose l’intérêt individuel.

Le body hacktivisme n’est pas un groupement et doit être avant tout perçu comme une philosophie et un état d’esprit auquel libre a chacun d’adhérer.

Spectre + Lukas Zpira – « Danse NeurAle » Perførmance @ Børderline Biennale 2011

Image de prévisualisation YouTube

aboutissement et un commencement - suspension – gérer mes émotions, la douleur -capturer les bouleversements physiques et mentaux -se servir de ces données pour ainsi générer des sons, des images-  travail de respiration -un micro -battements de mon cœur-capture des ondes cérébrales-voici le premier un son-algorithme -génère à partir une représentation symbolique de mon « états d’esprit »

 

Body Artiste actif dans le monde du body art depuis la moitié des années 90, il  sortira en 1993 son premier petit recueil de ses textes illustré d’images de son travail « Onanisme manu militari », performer de l’extrême il est à l’origine de Art-Kor 00 , touche à tout il passe derrière les caméras et propose No Body is perfect , Vampyres  , mais n’en délaisse pas moins la photographe mettant en valeur .. LA CORPS bien sûr!…  

En 2011 il nous offre les Les Chrøniques du Chaøs en reprenant la caméra cette fois en compagnie de sa fille et ils nous proposent des petits ROAD TRIP MOVIES ! Nomad attitude! ça nous plait encore une fois chez XORGIN !

 “Les chrøniques du Chaøs sont les regards croisés d’un père et de sa fille sur un monde en plein bouleversement. A travers eux nous observons les paradoxes d’une humanité qui se cherche un avenir. Mayliss et Lukas Zpira parcourent la planète en nomades, remettant en question l’idée que nous nous faisons de la réalité de notre monde. Ce qui les intéresse ce sont les espaces transitoires, les zones d’autonomie temporaires, saisissant les moments uniques ou l’on décide de lâcher prise et de se laisser porter  à travers les rencontres, souvent improbables, que seul le hasard peut offrir. Se posant dans la lignée des essais documentaires de Chris Marker, les Chrøniques du Chaøs sont un road movie avide de déchiffrer notre époque où le chaos devient alors le champ de tous les possibles.” 

Parfois le chemin à parcourir est plus important que le but à atteindre !!!!

Pour voir THE CHAØS CHRØNICLES – FRAGMENTS —> http://creative.arte.tv/fr/chaos-chronicles-fragments

 

QUELQUES LIENS:

LUKAS ZPIRA : http://www.lukaszpira.com/

TRAVAIL PHOTO : http://www.blowyourmind-production.com/category/portfolio/